Communiqué officiel

Le président du Football Club Mulhouse Gary Allen revient sur l’actualité récente liée au club.


Le 27 février 2022 à Mulhouse – Nous traversons actuellement une période quelque peu troublée, avec toutes ces accusations et pressions de la part d’influences extérieures envers le club. Il est temps de répondre parce qu’il me semble important pour les personnes de connaître la vérité.

L’influence extérieure, qui est à l’origine de ça, n’a pour moi pas de mérite. L’ancien staff technique, qui a été remercié dernièrement, a contribué à une mauvaise ambiance au sein du vestiaire, où des divisions ont commencé à émerger. En évaluant la situation, poussé par les joueurs qui sont venus vers moi, il était nécessaire de préserver la santé mentale du groupe et de procéder à des changements. C’est pourquoi nous avons recruté Cédric Fauré en tant qu’entraîneur principal il y a deux semaines. Ce dernier est la personne parfaite pour ce poste puisqu’il a une vision neutre de la situation, des joueurs, du contexte, et a cette qualité importante d’être fédérateur. Les résultats se sont vus, et les joueurs ont repris du plaisir à retrouver le chemin de l’entraînement.

Je trouve malheureux d’autre part que les médias ne se soient focalisés uniquement que sur un seul point de vue, et n’ai pas vérifié la véracité des propos tenus à notre encontre.

Concernant la lettre de la municipalité qui a fuité sur internet, c’est regrettable car les éléments de reproches portés envers la gestion du club qui sont évoqués sont loin de la réalité et montrent qu’il n’y a pas eu un travail de recherche suffisamment approfondi. Je me suis entretenu avec les personnes concernées et je leur ai répondu point par point, et je leur ai expliqué qu’ils s’étaient trompés sur leur évaluation de la situation réelle du club.
Par exemple, sur notre manque d’investissement envers les équipes de jeunes et les éducateurs, je leur ai répondu que le FCM a investit plus qu’aucun autre club dans la région. Nous comptons plus de 35 éducateurs diplômés, et nous mettons un point d’honneur à former chaque saison nos éducateurs.

C’est toujours le cas cette saison, puisque nous avons Jamil Sadir (U18 Régional 1), Loic Steffen (U14 Régional 1) et Younès Kecha (U17 Nationaux) en formation du BEF, ainsi que Sarah Merah qui effectue un BMF en apprentissage. Nous avons également deux personnes (Mouhamed Sow et Amine Lechekhab) qui sont en formation pour leur BPJEPS au sein de notre club. À cela s’ajoute la présence de toutes nos équipes de jeunes dans les meilleurs championnats régionaux voir nationaux, un cadre idéal pour la progression et la promotion de nos joueurs et joueuses.


Il ne faut pas oublier qu’à notre arrivée en janvier 2017, le club comptait 280 licenciés. Maintenant nous dépassons les 550 et nous continuons à proposer un niveau de pratique élitiste aux différentes équipes engagées.
Egalement, à notre arrivée, l’équipe en U17 National – pourtant composée d’une génération talentueuse – a été reléguée en U16 Régional 1. Aujourd’hui, cette catégorie évolue dans le plus haut championnat national depuis maintenant 4 saisons, sans interruption.
De plus, le club ne disposait pas de section féminine. Aujourd’hui, nous comptons un pôle féminin structuré et ambitieux, où l’équipe première se bat d’ailleurs pour une montée en championnat de Régional 1, le troisième échelon dans la hiérarchie nationale et qui est très actif socialement dans notre communauté.

J’entends également que mes investissements ne portent pas de fruits puisque nous sommes toujours en championnat de National 3 après 5 ans de présidence. Il faut savoir qu’en réalité, depuis ma prise de fonction en janvier 2017, nous n’avons joué que deux saisons et demies complètes en raison de la crise sanitaire liée à la COVID-19 qui a perturbé la tenue des compétitions ces deux dernières années. Ce n’est évidemment pas suffisant pour résoudre tous les problèmes qui subsistent au sein du club. Et oui, bien sûr, nous avons fait des erreurs au cours des ces dernières années, et nous avons notre part de responsabilités. Je continue de dire qu’il est important d’apprendre de ses erreurs et d’aller vers l’avant.


Nos ambitions et nos objectifs n’ont pas changé : continuer à former nos jeunes joueurs et joueuses au plus haut niveau, consolider l’aspect financier et bien sûr faire monter notre équipe fanion dans des divisions plus en adéquation avec nos ambitions. Notre réalité a certes changé, mais nous n’allons pas tout stopper parce que quelques personnes cherchent à perturber le travail positif et les progrès que nous avons réalisé au cours de ces cinq dernières années.

Nous avons été très actif ces dernières années sur la manière de faire évoluer notre fonctionnement, tout en respectant la particularité du football ainsi que les valeurs et les fondamentaux du club.

Il est dit que nous n’avons pas beaucoup de mulhousiens au sein du club : pour moi, le plus important est d’avoir des personnes positives, de confiance et qui font leur travail correctement.

Ceci étant dit, l’équipe fanion est composée de 8 joueurs locaux, l’administration du club comprend également 5 locaux.

Comme annoncé au mois de décembre, nous sommes en train de restructurer le club et des annonces seront faites d’ici la fin de la saison. Des projets qui, j’en suis certain, apporteront un avenir positif au Football Club Mulhouse. 

Enfin, nous faisons malheureusement face à des actes de violences régulièrement menés par quelques individus (après les crevaisons, les menaces physiques et lors de la dernière rencontre une agression physique), mais nous restons rassurés par le soutien et les notes d’encouragements pour continuer à aller de l’avant et nous ne baisserons pas les bras.

Même si les relations semblent être au plus bas, je suis confiant sur le fait que nous allons dans la bonne direction et que les plus belles pages du club restent à écrire.

Gary Allen

FCMULHOUSE.NET
EnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsEspañol